Historique

La fondation Nello & Patrasche est une association sans but lucratif dont l'objet est d'aider les handicapés orphelins à travers le monde. Cette fondation a été créée en novembre 1997 avec des amis proches qui, comme nous, exercent des activités professionnelles entre la Belgique et le Japon.

La découverte de la paralysie cérébrale de notre fils adopté du Vietnam fut à l'origine de notre prise de conscience. Une fièvre élevée contractée à l'âge de trois mois avait provoqué chez lui des dommages cérébraux graves entraînant la perte irrévocable de l'usage de ses sens comme la vue et l'ouïe, et du contrôle de ses membres. Nous n'avions pas été informés de ces problèmes lors de son adoption. Nous pouvons seulement supposer que les médecins et les infirmières au Vietnam nous ont caché sa vraie situation en pensant qu'il aurait de meilleures chances de survie et une meilleure qualité de vie en Europe que dans un orphelinat local. C'est dès lors le hasard qui a fait de cet enfant très spécial notre fils; il n'y avait donc personne à blâmer.

Au fur et à mesure que nous découvrions la réalité, nous nous sommes lamentés sur notre sort. Cependant, les rencontres avec les personnes dévouées à la cause des enfants abandonnés et handicapés nous ont fait prendre conscience de la nécessité de réaliser quelque chose de positif à partir notre expérience. Nous avons dès lors décidé de créer la fondation Nello & Patrasche.

Nello & Patrasche sont les personnages d'une histoire classique qui s'intitule "A Dog of Flanders". L'histoire se passe en Belgique et est très populaire au Japon. Nous avons appelé notre fondation d'après les noms des deux personnages principaux, Nello et Patrasche, car Nello est un enfant orphelin dont personne ne s'est vraiment occupé et qui éveille en nous le besoin d'aimer les enfants.

 

Nos Objectifs

Les statistiques actuelles montrent qu'environ 10% des enfants naissent avec un handicap ou avec des problèmes de développement. Les enfants handicapés sont plus susceptibles d'être abandonnés. Les enfants abandonnés et handicapés sont dès lors doublement désavantagés.

L'adoption n'est pas commune au Japon, alors qu'en occident, le taux entre le nombre d'enfants adoptables et le nombre de parents candidats à l'adoption est de l'ordre de un pour mille.

La période d'attente de parents considérés aptes à l'adoption peut parfois durer plusieurs années. Pour les enfants handicapés, le taux est inversé. Il existe cependant des parents souhaitant adopter des enfants handicapés et des agences spécialisées dans l'adoption d'enfants handicapés. De plus, l'adoption internationale est fréquente en Belgique. Notre objectif actuel est de soutenir l'asbl Emmanuel, une agence belge d'adoption spécialisée dans la recherche de familles d'adoption pour des enfants malades ou handicapés à travers le monde. Emmanuel travaille en france, en Suisse, au Luxembourg, au Canada , en Argentine et en Belgique.Cette agence recherche des personnes souhaitant s'occuper d'enfants handicapés et malades, se charge des procédures d'adoption et aide ensuite les familles à supporter le poids de l'adoption.

Les types de handicaps sont nombreux. Dans le cas d'enfants en bonne santé dont le handicap est faible, les petits progrès quotidiens deviennent une source de joie pour les parents. Pour les enfants gravement handicapés, les difficultés augmentent au fur et à mesure que l'enfant grandit. Il est dès lors plus difficile de trouver des familles prêtes à accueillir les enfants lourdement handicapés.

Une bonne couverture sociale peut aider à couvrir les frais médicaux et autres. Cependant, des agences d'adoption spécialisées sont nécessaires pour prodiguer un encouragement continu, des conseils pratiques et une assistance psychologique tout au long de la vie de l'enfant après son adoption.

L'objectif de notre fondation est de promouvoir le bien-être d'enfants handicapés et des personnes qui s'en occupent: familles d'accueil, familles d'adoption, familles naturelles, agences d'adoption spécialisées, professions médicales ou paramédicales. Nos efforts se porteront plus particulièrement sur des enfants abandonnées souffrant de handicaps multiples. Mais nous soutenons également les enfants qui souffrent de handicaps plus légers ainsi que les personnes qui s'en occupent.

 

Nos Principes

Nous pensons avoir quelque chose à ajouter aux nombreuses oeuvres de charités qui existent déjà.

Nous croyons que plus leur nombre sera grand, plus grand sera le bien qui sera fait. Pour certains, contribuer à une œuvre n'est qu'une goutte d'eau dans la mer. Peut-être. Mais au lieu de ne rien faire, nous essayons de récolter ces gouttes pour les utiliser là où elles vont compter.

Le vrai don est de partager ce qu'il y a de plus important. Aujourd'hui, la meilleure façon pour nous d'aider les autres est de partager notre temps et les connaissances que nous avons acquises durant nos années d'expérience professionnelle. Nous désirons mettre sur pied un réseau de collègues qui peuvent nous y aider. En appliquant une expertise en marketing et un savoir professionnel, notre objectif est de mettre sur pied une organisation charitable qui soit d'une efficacité hors pair dans ce qu'elle entreprendra.

Beaucoup de ceux qui nous ont aidé à démarrer la fondation nous ont dit que c'était la première fois qu'ils contribuaient vraiment à une action charitable. Certains - un designer graphique, un imprimeur, un avocat, un comptable, et beaucoup d'autres - ont donné de leur temps afin de donner à leur contribution un niveau professionnel élevé. Beaucoup se sont révélés être d'excellents vendeurs pour nos cartes. Nous recherchons ce type d'aide. Si nécessaire, nous rembourserons les dépenses réelles ou paierons le travail au coût de production, mais nous avons pour principe d'épargner le plus possible en faveur des bénéficiaires de l'aide. C'est la raison pour laquelle nous espérons que ceux qui nous aident peuvent le faire gratuitement.